Relations de l'UE avec le Burundi

Dernières nouvellesRSS

  • 09/04/2014
    New EU programme to strengthen land governance in ten African countries.
  • 12/03/2014
    79 65744 1 _blank Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur la situation politique au Burundi Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur la situation politique au Burundi /statements/docs/2014/140312_02_fr.pdf 03/12/2014 17:58:00 03/12/2014 17:58:00 03/12/2014 17:58:00 nulldate 2014031217 090126248b7b7983 N 090126248b7b7983 /statements/docs/2014/140312_02_fr.pdf 365701 pdf Y /statements/docs/2014/140312_02_fr.pdf 2 /statements/docs/2014/140312_02_en.pdf /statements/docs/2014/140312_02_fr.pdf /statements/docs/2014/140312_02_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    Déclaration du porte-parole de Catherine Ashton, Haute Représentante de l'UE, sur la situation politique au Burundi pdf - 358 KB [358 KB] English (en)
  • 24/10/2013
    711 53418 1 _blank SPEECH by David O'Sullivan EEAS Chief Operating Officer at the 2nd Joint Africa-EU Civil Society Forum SPEECH by David O'Sullivan EEAS Chief Operating Officer at the 2nd Joint Africa-EU Civil Society Forum /statements/docs/2013/131024_01_en.pdf 10/24/2013 11:28:00 10/24/2013 11:28:00 10/24/2013 11:28:00 nulldate 2013102411 090126248a951364 N 090126248a951364 /statements/docs/2013/131024_01_en.pdf 416206 pdf N /statements/docs/2013/131024_01_fr.pdf 1 /statements/docs/2013/131024_01_en.pdf /statements/docs/2013/131024_01_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    SPEECH by David O'Sullivan EEAS Chief Operating Officer at the 2nd Joint Africa-EU Civil Society Forum pdf - 407 KB [407 KB] English (en)

Toute l'actualité

le Burundile Burundi

En dépit d’avancées prometteuses, la période de transition initiée en 2003, par les accords de paix d'Arusha, n’a pas permis d’effacer les dégâts causés dans le pays par douze années de crise. La situation reste difficile dans tous les domaines: les droits de l’homme et la sécurité, la bonne gouvernance, l’économie, et le développement humain. D'après UNDP, le Burundi serait classé en 2009 au 174ème rang sur 182 pays analysés en termes de développement humain.

Depuis la signature des accords de cessez le feu en 2006 entre le Palipehutu (Partie pour la libération du peuple Hutu) – FNL (Force of National Liberation) et le gouvernement dirigé depuis 2005 par Pierre Nkurunziza, le Burundi connaît une stabilisation relative. Le Gouvernement du Burundi et le Palipehutu-FNL ont pris des engagements pour aboutir à une paix définitive le 4 décembre 2008 et le FNL a été accrédité comme parti politique au mois d'avril 2009. Le CNDD-FDD a réussi à obtenir une large majorité aux élections 2010.
Le Burundi a signé le 18 juin 2007 l'acte d'adhésion à la Communauté des pays de l'Afrique de l'Est (EAC).

La crise économique a ralenti l'accroissement de l'économie de Burundi, avec des conséquences importantes pour les recettes budgétaires.

Points clés des relations entre l'UE et le Burundi

Pour la période 2008-2013 (10ème FED), l'Union européenne a prévu un montant de 188 M€ se répartissant comme suit:

i) la réhabilitation et le développement rural pour un montant de 52 M€;
ii) le secteur de la santé pour un montant de 25 M€;
iii) l'appui budgétaire général pour un montant de 90 M€.

D'autres secteurs seront également financés pour un montant de 21 M€ et comprennent notamment la bonne gouvernance et l'appui à l'Ordonnateur National. Enfin, il sera prévu un montant de 24,1 M€ destinés à couvrir les besoins imprévus.

L'UE a également décaissé 13,6M€ en 2009 d'appui budgétaire supplémentaire dans le cadre de l'instrument Flex Vulnérabilité pour répondre aux effets de la crise économique. Pour l'année 2010, l'UE a prévu 15 M€ au titre de ce même instrument.

Le 27 Novembre 2007, l'UE et la Communauté des pays de l'Afrique de l'Est ont conclu des négociations pour un accord cadre intérimaire qui garantit l'accès duty-free-quota-free au marché des biens de l'UE exporté par les membres de la Communauté avec l'exception d’accords transitoires pour le sucre et riz. Les négociations d'un Accord de Partenariat Economique (APE) continuent.