Nigeria

Dernières nouvellesRSS

Toute l'actualité

NigeriaNigeria

Relations entre l’UE et le Nigeria

L'économie du Nigeria se développe rapidement: le pays est désormais la deuxième puissance économique d'Afrique. Le Nigeria est un partenaire commercial important de l’UE, en particulier pour le pétrole et le gaz.

Cadre du partenariat entre l'UE et le Nigeria

Les relations politiques, commerciales et de coopération au développement entre l’UE et le Nigeria reposent sur l'accord de Cotonou de 2000 (également appelé accord de partenariat ACP-UE), conclu avec 79 pays en développement d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique. La dernière révision de cet accord remonte à 2010.

En 2009, les deux parties ont signé l'«Action conjointe UE-Nigeria pour le futur», qui établit des plans détaillés pour renforcer le dialogue et la coopération.

Cette action a donné lieu à des dialogues politiques réguliers couvrant un large éventail de sujets, dont les droits de l’homme, la sécurité et les migrations. La dernière réunion ministérielle s'est tenue en mai 2013.

Réunions ministérielles UE-Nigeria

Coopération bilatérale: priorités

Les priorités de la coopération entre l'UE et le Nigeria, liées à l'Action conjointe pour le futur, sont énoncées dans le document de stratégie 2009-2013 (synthèse ):

  • la paix et la sécurité;
  • la gouvernance et les droits de l'homme;
  • le commerce et l’intégration régionale;
  • des thèmes essentiels pour le développement, tels que le changement climatique, la santé et la coopération culturelle, scientifique et technique (secteurs hors concentration).

Le document de stratégie 2014-2020 est actuellement à l'état de projet.

Aide financière

Entre 2009 et 2013, l’UE a apporté une aide de près de 700 millions d'euros au Nigeria, dont la plus grande partie provient du 10e Fonds européen de développement. Le montant prévu pour ce pays dans le cadre du 11e Fonds européen de développement pour la période 2014-2020 s'élèvera à environ 500 millions d’euros.

Le Nigeria est confronté à d’importants problèmes de sécurité. 200 millions d’euros ont été alloués pour aider les populations du delta du Niger, dans le sud du pays. Récemment, plusieurs programmes de développement ont re-dirigé des ressources vers le nord du pays, où la situation en matière de sécurité ne cesse de se détériorer.