L'UE lutte contre la piraterie dans la Corne de l'Afrique

Dernières nouvellesRSS

  • 06/03/2014
    110 65744 1 Questions & réponses concernant une stratégie de sécurité maritime de l'Union européenne Questions & réponses concernant une stratégie de sécurité maritime de l'Union européenne /statements/docs/2014/140306_01_fr.pdf 03/06/2014 17:03:00 03/06/2014 17:03:00 03/06/2014 17:03:00 nulldate 2014030617 090126248b71da42 N 090126248b71da42 /statements/docs/2014/140306_01_en.pdf 436289 pdf Y /statements/docs/2014/140306_01_fr.pdf 2 /statements/docs/2014/140306_01_en.pdf /statements/docs/2014/140306_01_fr.pdf /statements/docs/2014/140306_01_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    Questions & réponses concernant une stratégie de sécurité maritime de l'Union européenne pdf - 427 KB [427 KB] English (en)
  • 06/03/2014
    109 65744 1 Towards an EU integrated approach to global maritime security Towards an EU integrated approach to global maritime security

    European Commission Press release Brussels, 6 March 2014 The European Commission and the High Representative of the European Union for Foreign Affairs and Security Policy have adopted today a Joint Communication to the European Parliament and the Council "For an open and secure global maritime domain: elements for a European...

    /statements/docs/2014/140306_02_fr.pdf
    03/06/2014 17:01:00 03/06/2014 17:01:00 03/06/2014 17:01:00 nulldate 2014030617 090126248b71d9d9 N 090126248b71d9d9 /statements/docs/2014/140306_02_en.pdf 467326 pdf Y /statements/docs/2014/140306_02_fr.pdf 2 /statements/docs/2014/140306_02_en.pdf /statements/docs/2014/140306_02_fr.pdf /statements/docs/2014/140306_02_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    Towards an EU integrated approach to global maritime security pdf - 457 KB [457 KB] English (en)
  • 29/01/2014
    21 88812 1 L'UE préside la réunion du Groupe international de contact sur la lutte contre la piraterie L'UE préside la réunion du Groupe international de contact sur la lutte contre la piraterie

    Le Groupe de contact sur la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes (CGPCS) s'est réuni hier sous la présidence de l'Union européenne à l'Institut d'études de sécurité de l'UE, à Paris, en vue de débattre de son engagement et de son organisation futurs.

    /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_fr.htm /images/top_stories/290114_piracy_feature.jpg
    01/29/2014 12:00:00 01/29/2014 12:00:00 01/29/2014 12:00:00 nulldate 2014012912 090126248b35cbab N 090126248b36348a /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_en.htm 11365 xml Y /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_fr.htm 2 /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_en.htm /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_fr.htm /top_stories/2014/290114_piracy_contactgroup_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    L'UE préside la réunion du Groupe international de contact sur la lutte contre la piraterie

Toute l'actualité

EU NAVFOR empêche une action de piraterie  ©EU  EU NAVFOR empêche une action de piraterie ©EU

La piraterie dans l'ouest de l'océan Indien fait peser une menace grandissante sur la sécurité, le trafic maritime international et le développement depuis le milieu des années 2000. Tout en ayant toutes les caractéristiques de la criminalité organisée, la piraterie est un problème complexe qui ne peut être surmonté qu'en conjuguant les efforts politiques et diplomatiques à l'action militaire et judiciaire, à l'aide au développement et à une coordination internationale étroite. Forte de tous les outils dont elle dispose dans ces domaines, l'Union européenne (ci-après "UE") est dans une situation privilégiée pour contribuer aux efforts internationaux, et elle répond à ce défi par une "approche globale" visant à s'attaquer à la fois aux symptômes actuels du problème et à ses causes profondes.

L'engagement de l'UE dans la Corne de l'Afrique est défini par l'importance géostratégique de la région, les relations que l'UE entretient de longue date avec des pays de la région et le souhait de l'UE de contribuer à sortir les populations de la pauvreté pour les faire accéder à l'autonomie économique, ainsi que par la nécessité pour l'UE de protéger ses propres citoyens contre les menaces pesant sur leur sécurité. Le Conseil des ministres de l'UE a adopté, le 14 novembre 2011, un "cadre stratégique pour la Corne de l'Afrique " destiné à orienter l'action multisectorielle que mène l'UE dans la région. Ce document énonce les moyens permettant à l'UE de mettre en application son approche stratégique, en travaillant en partenariat avec la région elle-même, notamment l'Union africaine, et les principaux partenaires internationaux. Il fixe cinq priorités à l'action de l'UE: mettre en place des structures politiques solides et devant répondre de leur action; contribuer au règlement et à la prévention des conflits; atténuer les menaces émanant de la région qui pèsent sur la sécurité; encourager la croissance économique et soutenir la coopération économique au niveau régional.

Pour coordonner ces efforts, l'UE dispose, depuis le 1er janvier 2012, d'un représentant spécial pour la Corne de l'Afrique, M. Alexander Rondos. Il a été chargé, dans un premier temps, de se concentrer sur la Somalie et les dimensions régionales du conflit qui s'y déroule, ainsi que sur la piraterie, dont les causes profondes résident dans l'instabilité de la Somalie. Plus récemment, l'UE a organisé conjointement avec le gouvernement fédéral somalien la conférence consacrée à un "new deal" pour la Somalie, qui s'est tenue à Bruxelles le 16 septembre 2013 et au cours de laquelle un cadre stratégique et des objectifs généraux ont été définis pour le pays.

L'UE joue également un rôle actif dans des initiatives internationales mises en place dans le cadre des Nations unies par les résolutions du Conseil de sécurité concernant la piraterie au large des côtes somaliennes. Le groupe de contact sur la lutte contre la piraterie au large des côtes somaliennes (CGPCS) est un mécanisme de coopération international créé en 2009 qui, pour tous les aspects pertinents de la lutte contre la piraterie, sert de point de contact entre les États touchés, les États contributeurs, les organisations internationales et les secteurs d'activité concernés. L'UE et ses États membres participent activement à ses sessions plénières et à tous ses groupes de travail: coordination militaires et développement des capacités régionales; questions juridiques; mesures d'autoprotection; la politique d'information du public; et enquêtes/flux financiers. Le code de conduite de Djibouti, signé en 2009 sous les auspices de l'Organisation maritime internationale, ainsi que la stratégie régionale et le plan d'action régional pour la région de l'Afrique orientale et australe et de l'océan Indien, approuvé en octobre 2010 à Maurice, garantissent l'adhésion au niveau régional aux actions de l'UE.

Vous trouverez ci-dessous un aperçu des principaux domaines dans lesquels des actions sont menées sous l'égide de l'UE. La contribution importante qui est aussi directement apportée par les États membres de l'UE à la lutte contre la piraterie n'y figure pas.

Contenir la piraterie: Opération EU NAVFOR - Atalanta

Enquêtes criminelles coordonnées visant les instigateurs

Renforcement des capacités maritimes régionales

La solution: la stabilisation de la Somalie par l'assistance et le dialogue

 

  • Imprimer
  • choisir la taille de caractères normale
  • Augmenter la taille des caractères de 150 %
  • Augmenter la taille des caractères de 200 %