Relations de l’Union avec la Russie

Dernières nouvellesRSS

  • 22/10/2014
    658 65744 1 _blank EU Local Statement on the Freedom of Association and Freedom of Expression in the Russian Federation EU Local Statement on the Freedom of Association and Freedom of Expression in the Russian Federation /delegations/council_europe/press_corner/all_news/news/2014/20141022_en.htm 10/22/2014 12:15:00 10/22/2014 12:15:00 10/22/2014 12:15:00 nulldate 2014102212 090126248cf4d160 N 090126248cf4c875 /delegations/council_europe/press_corner/all_news/news/2014/20141022_en.htm 10863 xml N /delegations/council_europe/press_corner/all_news/news/2014/20141022_fr.htm 1 /delegations/council_europe/press_corner/all_news/news/2014/20141022_en.htm /delegations/council_europe/press_corner/all_news/news/2014/20141022_zz.htm N ID_INTERNAL N N
    EU Local Statement on the Freedom of Association and Freedom of Expression in the Russian Federation English (en)
  • 06/10/2014
    626 65744 1 _blank Déclaration du porte-parole sur l’attentat terroriste perpétré à Grozny Déclaration du porte-parole sur l’attentat terroriste perpétré à Grozny /statements/docs/2014/141006_01_fr.pdf 10/06/2014 17:43:00 10/06/2014 17:43:00 10/06/2014 17:43:00 nulldate 2014100617 090126248cbadcd5 N 090126248cbadcd5 /statements/docs/2014/141006_01_en.pdf 437995 pdf Y /statements/docs/2014/141006_01_fr.pdf 2 /statements/docs/2014/141006_01_en.pdf /statements/docs/2014/141006_01_fr.pdf /statements/docs/2014/141006_01_zz.pdf N ID_INTERNAL N N
    Déclaration du porte-parole sur l’attentat terroriste perpétré à Grozny pdf - 428 KB [428 KB] English (en)
  • 01/10/2014
    Letter from President Barroso to President Putin

Toute l'actualité

Cathédrale Saint-BasileCathédrale Saint-Basile

Le rôle joué par la Fédération de Russie dans le conflit ukrainien a eu de graves répercussions sur les relations entre l'UE et la Russie. De ce fait, certaines des activités présentées ci-dessous ont été suspendues et des sanctions adoptées.

La Russie est le plus grand voisin de l'UE et son troisième partenaire commercial, ses réserves de pétrole et de gaz constituant une part importante de ses exportations vers l'Europe.

Base juridique de la coopération

La coopération entre l'UE et la Russie repose actuellement sur l'accord de partenariat et de coopération conclu en 1994.

Des négociations ont été lancées lors du sommet de Khanty-Mansiysk en 2008 en vue de conclure un nouvel accord UE-Russie, qui devrait:

  • fournir un cadre plus complet pour les relations entre les deux parties, reflétant l'évolution de leur coopération depuis le début des années 1990;
  • inclure des engagements importants et juridiquement contraignants dans tous les domaines du partenariat: dialogue politique, liberté, sécurité et justice, coopération économique, recherche, éducation et culture, commerce, investissement et énergie.

Espaces communs

Pour l'heure, la coopération UE-Russie couvre 4 domaines politiques, qualifiés d'espaces communs:

  • économie et environnement;
  • liberté, sécurité et justice; 
  • sécurité extérieure;
  • recherche et éducation, y compris les aspects culturels.

Partenariat pour la modernisation

Élaboré à la suite du sommet de Rostov en 2010, le partenariat pour la modernisation traite de tous les aspects de la modernisation: économique, technique (normalisation et réglementation), état de droit et fonctionnement de la justice. Il est devenu un élément central de la coopération, renforçant le dialogue entamé dans le cadre des espaces communs. Pour en savoir plus, voir le dernier rapport d'avancement .

Parmi les initiatives récentes du partenariat figurent:

  • des projets sur l'état de droit (mise en place d'un système d'appel dans l'appareil judiciaire russe et mesures de lutte contre la corruption);
  • le développement de la société civile;
  • la modernisation économique et technique.

Coopération internationale

L'UE et la Russie coopèrent sur de nombreux enjeux bilatéraux et internationaux comme le changement climatique, le trafic de stupéfiants et d'êtres humains, la criminalité organisée, la lutte contre le terrorisme, la non-prolifération, le processus de paix au Moyen-Orient et l'Iran.

Sanctions

En réponse à l'annexion illégale de la Crimée et aux actions persistantes visant à déstabiliser l'Ukraine, notamment l'agression des forces armées russes sur le sol ukrainien, l'UE a suspendu les pourparlers sur les visas et un sur nouvel accord UE-Russie. La plupart des programmes de coopération entre les deux parties ont été interrompus.

Des mesures ciblées ont été prises contre la Russie dans les domaines suivants:

  • accès aux marchés de capitaux;
  • défense;
  • biens à double usage;
  • technologies sensibles (notamment dans le secteur de l'énergie).

La Banque européenne d'investissement et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement ont suspendu la signature de nouvelles opérations de financement en Russie.

Un gel des échanges et des investissements avec la Crimée/Sébastopol a été mis en place et vient s'ajouter aux mesures prises pour marquer la non-reconnaissance par l'UE de l'annexion de la Crimée. En outre, plusieurs personnes et organismes en Russie et en Ukraine font l'objet d'une interdiction de voyage et leurs actifs ont été gelés.

La Russie a pris des mesures de rétorsion et interdit notamment l'importation de certains produits alimentaires en provenance de l'UE et de plusieurs pays hors UE.

Pour en savoir plus sur les conséquences du conflit ukrainien sur les relations UE-Russie, y compris sur les sanctions, voir le document Russie-Ukraine et la page consacrée aux sanctions de l'UE. 


  • Imprimer
  • choisir la taille de caractères normale
  • Augmenter la taille des caractères de 150 %
  • Augmenter la taille des caractères de 200 %