Paraphe de l'accord d'association entre l'UE et la Géorgie

© EU© EU

Le 29 novembre, durant le sommet du Partenariat oriental, l'accord d'association entre l'UE et la Géorgie a été paraphé. Cet accord, qui comprend une zone de libre-échange approfondi et complet, renforcera les relations politiques, économiques et commerciales entre les parties.

À l'occasion du sommet du Partenariat oriental qui s'est tenu à Vilnius en novembre, Mme Catherine Ashton, haute représentante de l'Union pour les Affaires étrangères et la politique de Sécurité, M. Karel De Gucht, commissaire au Commerce, et leurs homologues géorgiens, ont paraphé un accord d'association afin de renforcer les relations et la coopération entre l'UE et la Géorgie et leurs citoyens. Le paraphe de l'accord constitue une étape importante en vue de sa signature définitive, puis de sa mise en œuvre par tous les États membres de l'UE et la Géorgie.

Même si l'accord d'association n'a pas encore été signé, l'UE s'engage à partager l'intégralité de son contenu.

L'accord d'association constitue une manière concrète de tirer parti de la dynamique très positive des relations entre l'UE et la Géorgie. Il s'attache à soutenir les réformes essentielles, la reprise économique, la gouvernance, la coopération sectorielle et la large libéralisation des échanges entre la Géorgie et l'UE.

L'ACCORD D'ASSOCIATION EN BREF

Quels sont les objectifs de l'accord d'association ?

L'accord d'association vise à renforcer les relations politiques et économiques entre la Géorgie et l'UE et à intégrer progressivement la Géorgie dans le marché intérieur de l'UE. Il comprend la création d'une zone de libre-échange approfondi et complet, qui est une part essentielle de l'accord.

Quels sont les principaux domaines de la coopération ?

Réformes essentielles : Des réformes sont prévues dans un certain nombre de domaines essentiels, dont la politique de sécurité, la reprise économique et la croissance, la gouvernance et la coopération dans des secteurs tels que l'énergie, le transport, la protection de l'environnement, la coopération industrielle, le développement social et la protection sociale, l'égalité des droits, la protection des consommateurs, l'éducation, la jeunesse et la coopération culturelle.

Valeurs : L'accord met fortement l'accent sur la démocratie et l'état de droit, les droits de l'homme et les libertés fondamentales, la bonne gouvernance, l’économie de marché et le développement durable.

Commerce : L'accord offrira à la Géorgie un cadre favorisant son commerce et sa croissance économique au moyen de la suppression des tarifs douaniers et des quotas et par un rapprochement complet des législations, des normes et des réglementations dans plusieurs secteurs liés au commerce, ce qui facilitera l'intégration progressive du pays dans l'économie de l'UE.

Initialling of the EU-Georgia Association Agreement Comment les citoyens bénéficieront-ils de l'accord d'association ?

Une fois signé et mis en œuvre, l'accord débouchera sur des avantages concrets, notamment la meilleure protection des consommateurs grâce à des produits agricoles locaux de meilleure qualité et plus sûrs ; de meilleures opportunités commerciales pour les petites et moyennes entreprises au moyen de l'ouverture des marchés ; un meilleur accès à des services de santé améliorés ; des économies d'énergie grâce à l'utilisation plus efficace des ressources énergétiques et au développement des sources d'énergie renouvelable ; un meilleur fonctionnement du système judiciaire et - grâce au renforcement de l'état de droit - des règles strictes en matière d’obligation de rendre compte pour les responsables publics et une plus grande transparence.

La coopération entre l'UE et la Géorgie est déjà étendue, même avant la mise en œuvre de l'accord d'association.

Liens:

Texte de l'accord d'association English (en)

Relations entre l'UE et la Géorgie

Délégation de l'UE en Géorgie