Paraphe de l’accord d’association UE-Moldavie

© EU© EU

L’accord d’association UE-Moldavie a été paraphé durant le sommet du Partenariat oriental du 29 novembre. L’accord, ainsi que l’espace de libre-échange complet et approfondi, renforcera les relations politiques, économiques et commerciales entre l’UE et la Moldavie.

À l’occasion du sommet du Partenariat oriental de novembre 2013 à Vilnius, Catherine Ashton, haute représentante de l'UE pour les Affaires étrangères et la politique de Sécurité, Karel De Gucht, commissaire au Commerce et leurs homologues moldaves, ont paraphé un accord d’association visant à renforcer les relations et la coopération entre l’UE et la République moldave et leurs citoyens. Le paraphe de l’accord est une étape importante vers son éventuelle signature définitive puis sa mise en œuvre.

L’accord n’a pas encore été signé, mais l’UE s’est engagée à divulguer son contenu exact.

L’accord est un moyen concret de tirer parti de la dynamique très positive des relations entre l’UE et la Moldavie. Il vise à soutenir les principales réformes, la reprise économique, la gouvernance, la coopération entre les secteurs et la libéralisation de grande ampleur du commerce entre la Moldavie et l’UE.

L’ACCORD D’ASSOCIATION EN BREF

Quels sont les objectifs de l’accord d’association ?

Approfondir les relations politiques et économiques entre la Moldavie et l’UE et intégrer progressivement le pays au marché intérieur de l’UE, le plus important marché unique au monde. Ceci implique la mise en place d’un espace de libre-échange complet et approfondi (DCFTA), un élément clé de l’accord.

Quels sont les principaux domaines de coopération ?

Réformes essentielles : Des réformes sont prévues dans plusieurs domaines clés tels que la gouvernance, la justice, l’application de la loi, la relance et la croissance économique, la protection du consommateur, et dans des secteurs comme l’énergie, le transport, la protection de l’environnement, le développement industriel, le développement et la protection sociale, l’éducation, la jeunesse et la culture.

Valeurs : L’accord accorde une grande place à la démocratie et à l’état de droit, aux droits de l’homme et aux libertés fondamentales, aux bonnes pratiques de gouvernance, à une économie de marché efficace et au développement durable.

Commerce : L’accord apportera à la Moldavie le cadre nécessaire pour moderniser ses relations commerciales et développer son économie, grâce à l’ouverture de marchés via la suppression progressive des droits de douane et des quotas ainsi que par une large harmonisation des lois, normes et réglementations dans différents secteurs liés au commerce. Les conditions seront ainsi réunies pour que les principaux secteurs de l’économie moldave soient conformes aux normes de l’UE.

Initialling of the EU-Republic of Moldova Association AgreementQuels seront les avantages de l’accord d’association pour les citoyens ?

Une fois signé et mis en œuvre, l’accord pourra apporter de nombreux avantages concrets. Par exemple, les consommateurs seront mieux protégés grâce à des produits agricoles locaux de meilleure qualité et plus sûrs, les PME auront davantage d’opportunités en accédant à des marchés plus larges, ce qui aura pour effet de créer des emplois et de réduire l’exode de la population. Les consommateurs auront accès à des produits de meilleure qualité à des prix moindres, ainsi qu’à des services médicaux améliorés et constateront une baisse de leur consommation d’énergie grâce à une utilisation plus efficace des ressources et au développement des énergies renouvelables. Enfin, le système judiciaire fonctionnera mieux, l’état de droit sera renforcé, dans un contexte de plus grande transparence.

Une relation d’étroite coopération existe déjà entre l’UE et la République de Moldavie, même avant la mise en œuvre de l’accord d’association.

Liens:

Texte de l'accord d'association English (en)

Relations UE-Moldavie

Délégation de l’UE en Moldavie