Page language:
Français

Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques : Des résultats satisfaits après 5 ans de mise en œuvre

Lancé en 2017, le Programme d’appui à la gestion publique et aux statistiques (PAGPS) a pour objectif général d’améliorer l'efficacité des politiques publiques et la gestion des moyens de l'Etat, à travers la promotion d'une gestion saine des finances publiques et le renforcement du système statistique national.

Le PAGPS est organisé en deux sous-programmes (Finances publiques et Statistiques) auxquels s’ajoute un volet relatif au renforcement de la redevabilité et du contrôle citoyen.

Cinq années après le début de la mise en œuvre des activités, nous vous présentons quelques grands résultats obtenus.

Panneau de sensibilisation au CMA de Houndé

 

Dans le domaine de l’appui à la gestion des finances publiques, l’objectif du PAGPS est de contribuer à la promotion d'une gestion saine des finances publiques en soutenant la convergence vers les normes régionales.

Les quatre principaux résultats obtenus sont :

  1. Le pilotage des réformes de finances publiques s’est amélioré avec la disponibilité d’un plan d’action intégré, la mise à jour du dispositif de suivi-évaluation et la reprise des groupes de travail ;
  2. La mise en œuvre du nouveau cadre harmonisé des finances publiques s’est renforcé avec l’opérationnalisation de la comptabilité matière et du budget-programme ;
  3. Les capacités de management de l’administration fiscale ainsi que celles en matière de communication vis-à-vis des contribuables se sont améliorées, contribuant à un niveau de recouvrement appréciable de plus de 105% en 2021 ;
  4. Les capacités de l’administration publique en matière de contrôle de la gestion publique et de lutte contre la corruption ont été renforcées.

 

Concernant le renforcement des capacités statistiques, l’objectif est de contribuer à l'élaboration et la diffusion de statistiques de qualité en renforçant le système statistique national et le système des prévisions.

Les quatre principaux résultats obtenus sont :

  1. Le Système statistique national dispose d’outils pour renforcer son fonctionnement ;
  2. Les compétences et les moyens du Système statistique national en matière de collecte d'information sont renforcés ;
  3. Le Burkina Faso dispose d'un outil adéquat pour effectuer des prévisions macroéconomiques ;
  4. Les utilisateurs de statistiques ont la capacité d'analyser les données.

 

Dans le volet du PAGPS relatif à l’appui à la redevabilité, au contrôle citoyen et à la recherche, de nombreux résultats ont été atteints.

Concernant le renforcement du contrôle citoyen et de la redevabilité au niveau local, nous pouvons citer les résultats suivants:

  • Opérationnalisation d’une plateforme de dénonciation de la corruption et de partage de documents (www.veenem.bf).
  • Trois Comités communaux de contrôle citoyen ont été renforcés à Tenkodogo, Dori et Kaya. Ces comités continuent d’influencer progressivement les politiques et budgets publics de développement.
  • Sept panels de contrôle citoyen de Ouahigouya, Titao, Thiou, Réo, Kordié, Boromo et Ouri ont été dynamisés.
  • Vingt-deux Cadres de suivi-citoyen des prestations de services (CSC-PS) dans les secteurs de la santé et de l’éducation ont été créés dans 11 villes du Burkina.

Dans le domaine de l'amélioration de la transparence budgétaire au niveau local, les point suivants sont à noter:

  • Accompagnement des médias pour la production d’environ 400 contenus médiatiques aux fins de sensibiliser les populations aux questions budgétaires et de gestion des finances publiques.
  • Elaboration et diffusion des budgets citoyens de cinq et de 30 budgets communaux simplifiés.