Page language:
Français

La réponse de l'UE-IGAD au COVID-19 poursuit son soutien aux communautés vulnérables dans la région de l'IGAD

La 5ème réunion du Comité de pilotage a vu la participation des représentants de l'Union européenne, de l'UNOPS, de l'Autorité intergouvernementale pour le développement (IGAD), de la Deutsche Gesellschaft fuer Internationale Zusammenarbeit GmbH (GIZ), des partenaires de mise en œuvre et des représentants gouvernementaux de sept États membres de l'IGAD - Djibouti, Éthiopie, Kenya, Somalie, Soudan du Sud, Soudan et Ouganda.

photo de famille

Le programme de réponse COVID-19 de l'UE-IGAD a organisé sa 5e réunion du comité de pilotage du projet (PSC) à Djibouti le 4 juillet 2022. La réunion a été ouverte par l'ambassadeur de l'UE à Djibouti et à l'IGAD, M. Aidan O'Hara.

Le programme a contribué à atténuer l'impact de la pandémie dans la région de l'IGAD avec plus de 450 activités réparties sur 55 sites transfrontaliers à Djibouti, en Éthiopie, au Kenya, en Somalie, au Soudan, au Soudan du Sud et en Ouganda.

L'accent a été mis sur le renforcement de la capacité de coordination de l'IGAD dans les zones transfrontalières. Le programme a amélioré l'accès aux soins de santé et aux services d'eau, d'assainissement et d'hygiène (WASH). Il s'est également attaqué à la violence basée sur le genre (VBG) ; a amélioré l'engagement communautaire et a promu des solutions numériques aux défis de la santé. Le programme soutient certains des groupes les plus vulnérables exposés au virus, notamment les travailleurs de première ligne, les migrants, les réfugiés, les personnes déplacées à l'intérieur du pays, les agents des frontières et des douanes et les communautés transfrontalières.

Financé par l'Union européenne, le programme de 60 millions d'euros est coordonné par l'IGAD. Il est géré par l'UNOPS via une unité de gestion de programme (UGP) dédiée basée à Djibouti et mis en œuvre par l'OIM, TradeMark East Africa (TMEA), l'UNICEF et l'UNOPS. La composante solutions de santé numérique du programme est gérée et mise en œuvre par la GIZ. La réunion d'aujourd'hui a réuni les principales parties prenantes du programme pour examiner les progrès à ce jour et dialoguer avec les représentants des États membres de l'IGAD. Les participants ont examiné comment assurer la pérennité des résultats obtenus et comment améliorer le bien-être des personnes les plus vulnérables.

Le programme est exécuté dans des sites transfrontaliers, des camps de réfugiés et des centres d'intervention pour migrants. Il a atteint :

  • 1,6 million de personnes grâce à des interventions sanitaires ;
  • 1,5 million de personnes grâce aux activités WASH ;
  • Plus de 63 000 personnes grâce à la prévention des VBG ; et
  • Près de 5 000 personnes grâce à des actions commerciales sécuritaires.

Les activités de sensibilisation dans le cadre de la communication des risques et de l'engagement communautaire (RCCE) ont touché près de 6 millions de personnes.

Présent dans certaines des zones transfrontalières les plus reculées, le programme rénove et construit des infrastructures de santé et WASH au Soudan, au Soudan du Sud et en Ouganda. À ce jour, le programme a livré 8,65 millions d'articles d'EPI, 209 000 kits de test COVID-19, 22 ambulances et six véhicules utilitaires de terrain, ainsi qu'un camion-citerne d'eau. Le programme comprend également sept laboratoires mobiles et 14 machines de test PCR. L'agence allemande GIZ travaille avec l'IGAD sur la mise en œuvre d'une politique régionale de partage des données de santé qui contribuera à rendre disponibles les outils régionaux de santé numérique dans la Corne de l'Afrique.

 

Aidan O'Hara, Ambassadeur de l'Union européenne à Djibouti et à l'IGAD, a déclaré à propos du programme :

 

« L'Union européenne se concentre sur le soutien des communautés vulnérables dans la région de l'IGAD et sur la garantie de leur santé et de leur bien-être dans le contexte de l'évolution de la pandémie de COVID-19. Grâce à ce programme, nous avons atteint 1,63 million de personnes grâce à des interventions sanitaires, notamment la livraison de plus de 8 millions d'EPI pour protéger les groupes vulnérables, des kits de test COVID-19 et des machines PCR pour améliorer la capacité de test et la fourniture d'ambulances, de laboratoires mobiles et de véhicules de terrain pour permettre une réponse sanitaire efficace dans les zones reculées et difficiles d'accès.

Nous fournissons des services essentiels d'eau et d'assainissement aux communautés, atteignant 1,59 million de personnes dans les 7 États membres de l'IGAD. Grâce à des interventions commerciales, nous veillons à ce que les chaînes d'approvisionnement essentielles restent sûres pour le commerce. Nous promouvons l'engagement communautaire et la prévention de la violence sexiste par le biais d'activités de communication sur les risques et de sensibilisation. Nous nous engageons à faire en sorte que personne ne soit laissé pour compte et à bâtir des communautés fortes et résilientes dans les États membres de l'IGAD. »

Contact press:

Rabail Habib, Communications Officer, UNOPS Programme Management Unit - EU-IGAD COVID-19 Response.

rabailh@unops.org

Simane Omar Ibrahim, Presse et Information, Délégation de l’Union Européenne auprès la République de Djibouti et de l’IGAD.

simane.omar-ibrahim@eeas.europa.eu