Page language:
French

Cérémonie d’ouverture - Table Ronde à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie

Discours de S.E.M. Vincent Degert, Ambassadeur de l'Union européenne auprès de la République de Maurice lors de la cérémonie d’ouverture d'une table ronde organisée par le Collectif-Arc-En-Ciel à l’occasion de la journée internationale contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie.

IDAHOBIT 2022 in Mauritius
  • Madame et Monsieur les représentants du Ministre de l'Egalité du Genre et du Bien-être de la Famille,
  • Madame et Monsieur les représentants du Equal Opportunities Commission et National Human Rights Commission,
  • Madame et Monsieur les représentants du Police Family Protection Unit,
  • Chères collègues du Haut-commissariat australien et du Haut-commissariat britannique,
  • Madame la représentante de l’Ambassade d’Afrique du Sud,
  • Messieurs et Mesdames les représentants du Collectif Arc-en-Ciel, du Young Queer Alliance et du l’association RekonekT,
  • Représentants du gouvernement, du secteur privé, des organisations de la société Civile,
  • Membres de la presse,
  • Mesdames et messieurs.
  1. EN GUISE D’INTRODUCTION

Bonjour à tous, 

Cette journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, est l’occasion de rappeler que l’Union européenne reste pleinement mobilisée dans la lutte contre la stigmatisation et les violations graves des droits Humains dont sont victimes la communauté LGBTQIA+ partout dans le monde.

Cette année, le thème de cette journée - « Nos corps, nos vies, nos droits » - nous rappelle davantage l’article 1 de la déclaration Universelle des droits de l’Homme qui stipule que tous les êtres humains naissent libres et égaux en droits et en dignité d’où l’engagement de l’Union européenne dans la lutte contre les violations des droits de l’Homme fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.

Je suis donc heureux de participer à la cérémonie d’ouverture de cette table ronde organisée par le Collectif Arc-en-Ciel (CAEC) dans le contexte du projet ‘’strengthening the inclusion and social acceptance of LGBTQIA+ persons through social policy ad mindset changes in Mauritius and Rodrigues’’ financé par l’Union européenne, à hauteur de 224,000 EUR.

L’objectif de cette table ronde, qui réunit des parties prenantes du secteur et les Organisation de la Société Civile a pour principal objectif de mieux appréhender les enjeux liés à l’orientation sexuelle, l’identité et l’expression de genre, aux caractéristiques sexuelles (SOGIESC), à la question de l’égalité des droits ainsi qu’à l'inclusion de la communauté LGBTQIA+ dans sa diversité.

 

  1. L’ENGAGEMENT DE L’UE EN FAVEUR DE LA PROMOTION DES DROITS DE LA COMMUNAUTE LGBTQIA+

Mesdames et Messieurs,

L’article 2 du traité sur l'Union européenne reconnait l’égalité et le respect de la dignité et des droits de l'homme comme des valeurs fondamentales.

J’aimerais donc citer la Présidente de l’Union européenne, Ursula von der Leyen qui a déclaré au Parlement européen que ‘’l'Europe ne tolérera jamais que des membres de notre société soient stigmatisés: que ce soit en raison des personnes qu'ils aiment, de leur âge, de leur origine ethnique, de leurs opinions politiques ou de leurs convictions religieuses.’’

En ligne avec cette déclaration, en 2020, l’UE a présenté sa toute première stratégie pour l’égalité des LGBTQIA+ et c’est ce document (Stratégie 2020-2024) qui guide notre action.

Ainsi, je me réjouis que cet engagement de haut niveau en faveur de droits des personnes LGBTQIA+ se traduise dans le cadre de la coopération Union européenne - Maurice, au niveau institutionnel et également sur le terrain avec la société civile :

  • Avec le gouvernement : nous avons i un dialogue politique avec le gouvernement qui nous donne l’occasion d’aborder les questions relatives aux droits de l’Homme et de la non-discrimination basée sur le genre et l’orientation sexuelle. Dans ce contexte, nous sommes heureux d’appuyer le gouvernement dans la préparation du gender equality bill pour une société plus équitable et plus inclusive et d’avoir commandité la préparation du Gender Profile du pays que j’ai récemment eu l’occasion de lancer avec la Ministre de l’Egalité de Genre et du Bienêtre de la Famille.
  • Avec les institutions œuvrant en faveur des droits de l’Homme : Depuis 2017, l’Union européenne soutient le National Human Rights Commission dans son rôle de défenseur et de promoteur des droits de l’Homme incluant ceux de la communauté LGBTQIA+.
  • Avec la société civile : qui met en œuvre des actions concrètes pour lutter contre les discriminations envers les personnes LGBTQIA+, particulièrement à travers notre appui à l’initiative conjointe du Collectif Arc-en-Ciel et le Young Queer Alliance. J’aimerais souligner que, cette initiative a retenu notre attention à la fin de 2020 car elle vise à renforcer l’inclusion et l’acceptation des personnes LGBTQIA+ par le biais des politiques sociales et de changement d’attitudes à leur égard.

En cette journée internationale de lutte contre l’homophobie, la transphobie et la biphobie, je voudrais réitérer le ferme engagement de l'Union européenne à respecter, protéger et promouvoir la pleine et égale jouissance des droits de l'homme pour les personnes appartenant aux minorités sexuelles. Nous hisserons aujourd’hui, comme nous l’avons fait les années précédentes, le drapeau arc-en-ciel devant les bureaux de la Délégation en signe de cet attachement aux valeurs fondamentales.

 

  1. DES EFFORTS CONSTATES MAIS ENCORE DU CHEMIN A PARCOURIR EN FAVEUR DES PERSONNES LGBTQIA+ A MAURICE

Je me réjouis des efforts qui ont été consentis en faveur des personnes LGBTQIA + à Maurice. Je mentionnerai particulièrement:

  • La possibilité de bénéficier d’une thérapie hormonale dans tous les hôpitaux régionaux depuis 2019.
  • Le ‘’Equal Opportunity Act 2008’’ qui interdit la discrimination dans l’emploi, l’éducation et le logement entres autres, sur la base du statut incluant le sexe et l’orientation sexuelle,
  • Le ‘’Employment Rights Act 2019’’ et le ‘’Employment Relations Act 2008’’ qui qui empêche la discrimination dans le monde du travail sur la base de l’orientation sexuelle.

Cependant, il reste encore du chemin à parcourir vers la non-discrimination totale envers la communauté LGBTQ+ dans le pays. J'ai récemment pris connaissance des résultats d’une enquête que le Collectif Droits Humains a conduit en 2021, et qui fait ressortir que seulement 15 % des personnes interrogées se sentent en confiance pour mentionner leur orientation sexuelle.

J’aimerais aussi mentionner une autre enquête, mené par le Young Queer Alliance en 2017, qui dévoile que 60.2 % des personnes interrogées ont déclaré être victimes de discrimination, de stigmatisation et/ou de violence à cause de leur orientation sexuelle et/ou de leur identité de genre. 

Nous avons également pris connaissance dans la presse locale de l’entretien d’un membre du ‘’conseil d’Administration d’Avocats Sans Frontières France’’ qui mentionne que chaque année un certain nombre de mauriciens appartenant à la communauté LGBTQIA+ demande l’asile dans des pays européens, (rien qu’en France, une dizaine de demandes sont formulées annuellement et plusieurs acceptées) pour cause de stigmatisation.

Ces constats nous interpellent car ils traduisent que l’acceptation sociale des personnes LGBTQIA+ pose toujours problème à Maurice. 

Ces constats nous interpellent surtout car une société juste, équitable et inclusive doit pouvoir protéger tous les individus sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe ou d’orientation sexuelle.

Nous espérons donc que les consultations sur le Gender Equality Bill seront fructueuses et permettront d’aboutir à une reconnaissance de toutes les personnes appartenant aux minorités sexuelles.

 

  1. CONCLUSION

Mesdames et Messieurs,

Pour garantir le droit de liberté de toute personne dans ses choix en ce qui concerne son orientation sexuelle et afin d’assurer la protection et l’inclusion de toute personne qu’elle que soit son orientation sexuelle, chacun doit agir au quotidien. 

Donc, conformément au thème « Nos corps, nos vies, nos droits » de la journée de cette année, l'UE continuera à lutter inlassablement contre la discrimination fondée sur l'orientation sexuelle et l'identité de genre tout en insistant sur la vulnérabilité des personnes LGBTQIA+ particulièrement dans ce contexte post-COVID -19.

Je félicite donc le Collectif Arc-En-Ciel (CAEC) et le Young Queer Alliance (YQA) car leur engagement en faveur de la communauté LGBTQIA+ permet de contribuer à la construction d’une société plus équitable, plus inclusive et plus durable. L’UE vous soutient dans votre action à travers le projet que nous soutenons qui sera mis en œuvre jusqu’à septembre 2023.

Je profite aussi de cette occasion pour souhaiter un joyeux anniversaire au Collectif Arc-En-Ciel qui fête ses 17 ans aujourd’hui. Mes services ont eu l’opportunité de visiter le Centre de CAEC vendredi dernier et nous avons pu constater leur engagement auprès de la communauté LGBTQIA+.

Je vous souhaite de fructueux échanges et vous remercie de votre attention.