Page language:
French

5ème Ministérielle de l’Union pour la Méditerranée Emploi et Travail

Les États membres de l’Union pour la Méditerranée (UpM) se réuniront les 17 et 18 mai 2022 à Marrakech pour débattre des défis les plus pressants sur le marché du travail dans la région euro-méditerranéenne, en particulier sur la manière d’assurer une reprise inclusive, verte, numérique et durable pour tous, et en particulier pour les plus vulnérables. La conférence est coprésidé par l'Union européenne et l'Union pour la méditerranée avec la présidence jordanienne de l'UpM. 

Visual identity of the  5th UfM Ministerial on Employment and Labour in Marrakech

La Ministérielle sera accueillie par S.E. M. Sekkouri, Ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences du Royaume du Maroc, et co-présidée par S.E M. Nicolas Schmit, Commissaire européen en charge de l’emploi et des droits sociaux, et S.E M. Nayef Stetieh, Ministre du travail du Royaume hachémite de Jordanie, et en présence de S.E M. Nasser Kamel, Secrétaire Général de l’UpM.

Les pays des deux rives de la Méditerranée ont été durement touchés par la pandémie de COVID-19, qui a exacerbé les défis socio-économiques existants, qui caractérisent en particulier les pays du sud de la Méditerranée. Afin de débattre de ces défis urgents, la Ministérielle comprendra les initiatives suivantes:

  • 17 mai — Conférence politique ministérielle de l’UpM sur le thème « Emploi et employabilité des plus vulnérables, en particulier parmi les jeunes et les femmes». Ce sera l’occasion de poursuivre les échanges sur les défis les plus pressants en matière d’emploi et de travail dans la région méditerranéenne et sur les expériences, les meilleures pratiques et les enseignements tirés depuis 2019.
  • 17 mai — session organisée par le Secrétariat de l’UpM et de l’ONUDI sur le thème « Les femmes et l’emploi». Cette session est l’occasion de présenter l’ambition qui sous-tend la stratégie de l’UpM en faveur de la jeunesse, de mettre l’accent sur la stratégie marocaine sur l’employabilité des femmes et de mettre en lumière les actions de l’ONUDI entreprises au Maroc pour soutenir l’émancipation économique des femmes. Le débat sera encore enrichi par les témoignages de femmes bénéficiaires des initiatives de l’ONUDI et de l’UpM au Maroc.
     
  • 17 mai – lancement de la Team Europe Initiative régionale sur l’emploi grâce au commerce et aux investissements et du Hub de l’UpM pour l’emploi, le commerce et la promotion des investissements. La réunion ministérielle accueillera le lancement de cette Team Europe Initiative et du Hub. La Team Europe Initiative aidera les partenaires méridionaux dans leurs efforts visant à stimuler la création d’emplois décents grâce au commerce, à l’investissement et à l’entrepreneuriat inclusif. Le Hub de l’UpM soutient l’UpM dans ses efforts visant à renforcer et à développer des approches innovantes en matière de coopération régionale dans les domaines de l’emploi, du commerce et de l’investissement en Méditerranée; il complète les objectifs régionaux de la Team Europe Initiative.

 

  • 18 mai — réunion ministérielle — limitée aux Ministres/chefs de délégation + 1.  Compte tenu de la nécessité d’une reprise socio-économique et de l’ambition de ne laisser personne de côté, les Ministres en charge de l’emploi et du travail de l’UpM réaffirmeront leur engagement à promouvoir une économie au service des personnes grâce à des politiques sociales et de l’emploi adaptées aux besoins des jeunes et tenant compte de la dimension du genre. Cette réunion contribuera également à définir le programme pour les années à venir, vers une politique de l’emploi efficace, réelle et inclusive, fondée sur la création d’emplois, le dialogue social, les compétences et l’employabilité, des marchés du travail inclusifs et la mobilisation des acteurs et des parties prenantes dans la région méditerranéenne.

De plus amples informations sur ces événements sont disponibles ici.

 

 

Informations générales

Parmi les défis socio-économiques actuels exacerbés par la pandémie de COVID-19 figurent les taux élevés de chômage des jeunes ainsi que les taux de «NEET» (Not In Employment, Education or Training), qui atteignaient 30 % dans certains pays du sud de la Méditerranée en 2020, avec des taux de l’ordre de 40 % pour les femmes (contre un taux total de NEET de 11,1 % dans l’EU-27 en 2020). En outre, les jeunes sont confrontés à des transitions difficiles entre l’école et le marché du travail et occupent souvent un emploi précaire, en particulier les femmes, qui restent sous-représentées sur le marché du travail, en grande partie inactives en raison des obstacles persistants et des écarts qui subsistent entre les efforts législatifs et leur mise en œuvre effective. Les jeunes et les femmes dans des conditions de travail précaires sont plus exposés au risque de perdre leur emploi en raison de chocs extérieurs.