Page language:
Français

Le Togo renforce son action contre la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée

Suite à un atelier qui a réuni les principaux acteurs nationaux à Lomé du 23 au 27/05/2022, le Togo a validé ses procédures opérationnelles standardisées et harmonisées en matière d’arrestation, détention et poursuite de navires et de personnes impliquées dans des actes de criminalité maritime, ainsi que de remise et de collecte de preuves.

Le Togo renforce son action contre la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée

 

Cette validation couronne un processus préparatoire en cours depuis octobre 2021, accompagné par le projet régional « Appui à la sécurité maritime intégrée de l’Afrique de l’Ouest » (SWAIMS), financé par l’Union européenne et mis en œuvre par l’ONUDC.

La validation des procédures opérationnelles au Togo facilitera grandement l’action coordonnée de toutes les administrations du pays chargées de l’application de la loi en mer. Ces procédures établissent un cadre clair et fonctionnel, éclaircissant le rôle et le cadre d’action des différents acteurs, de façon à permettre entre autres l'interception fonctionnelle, la collecte et le traitement de preuves, leurs transmissions aux enquêteurs, puis aux procureurs.

Le Togo devient le premier pays de l’Afrique occidentale francophone à disposer de ces procédures nationales, rejoignant le Nigeria et le Ghana et confirmant une fois de plus son engagement actif et exemplaire dans la lutte contre la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée.

 

Le Togo renforce son action contre la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée