THIS CONTENT HAS BEEN ARCHIVED

Déclaration du porte-parole de la haute représentante de l'UE sur la situation au Honduras: «Nous attendons des parties qu’elles expriment leurs préoccupations de manière pacifique, en recourant aux mécanismes juridiques mis à leur disposition»

05.12.2017
Teaser

Déclaration du porte-parole de la haute représentante de l'UE sur la situation au Honduras: «Nous attendons des parties qu’elles expriment leurs préoccupations de manière pacifique, en recourant aux mécanismes juridiques mis à leur disposition»

Text

Une semaine après la tenue d’élections au Honduras, l’UE appelle au calme et à la retenue. Nous attendons des parties qu’elles expriment leurs préoccupations de manière pacifique, en recourant aux mécanismes juridiques mis à leur disposition. Il est essentiel que les instances électorales demeurent ouvertes à d’éventuels recours et soient notamment disposées à procéder à un recomptage des voix, de façon transparente, si tel est le souhait des candidats.Il y a lieu de sauvegarder la liberté d'association et de manifestation pacifique, tandis que la violence doit être bannie en toutes circonstances. Nous déplorons la perte de vies humaines et nos pensées vont aux familles des victimes. Il est impératif que toutes les parties fassent preuve de responsabilité et évitent toute action susceptible d’attiser encore les tensions.La mission d’observation électorale (MOE) de l’UE continuera d’observer de près les prochaines étapes du processus électoral jusqu’à la conclusion de celui-ci, ce qui peut également passer par d’éventuels recours.

Catégorie
Statements by the Spokesperson
Location

Bruxelles

Topics
Foreign policy instruments
Election observation missions (EUEOMs)
EOM Honduras 2017
Editorial sections
EEAS
Latin America & the Caribbean
Honduras
EOM Honduras 2017
Foreign policy instruments
Election observation missions (EUEOMs)