Page language:
French

Déclaration du haut représentant Josep Borrell relative aux dispositifs de sécurité en Europe

22.12.2021

La Russie a rendu publics deux projets de traités portant atteinte à l’architecture européenne de sécurité. Ces projets s’adressent respectivement aux États-Unis et aux membres de l’Alliance atlantique. 

L’Union européenne est fortement attachée à ce que la sécurité en Europe repose sur les grands principes de la non-agression et du respect de la souveraineté nationale et de l’intégrité territoriale. La sécurité de l’Europe est aujourd’hui en danger. 

Les actions menées par la Russie, en particulier son annexion illégale de la Crimée, son rôle dans l’alimentation du conflit dans l’est de l’Ukraine, ainsi que ses interventions dans les régions sécessionnistes d’Ossétie du Sud et d’Abkhazie, en Géorgie, et dans la région de Transnistrie, de même que son soutien au régime de M. Loukachenko, ont conduit à une grave détérioration de la situation sécuritaire en Europe. Le récent déploiement militaire de la Russie le long de ses frontières avec l’Ukraine et sur le territoire de la Crimée illégalement annexée est source de nouvelles menaces et suscite des craintes d’invasion.

Avec ses partenaires et ses alliés, l’UE a clairement fait savoir qu’elle réagira avec fermeté face à toute nouvelle violation de la souveraineté ukrainienne. Parallèlement, l’UE est convaincue que le dialogue, la négociation et la coopération sont les seuls moyens de surmonter les différends et d’apporter la paix. Toute discussion véritable sur la sécurité en Europe doit s’appuyer sur le respect et le renforcement des obligations et engagements contractés dans le cadre des Nations unies et de l'OSCE, qui sont les vrais piliers de l’architecture européenne de sécurité, et non contribuer à leur érosion. Il importe qu’une telle discussion soit ouverte à tous et prenne en considération les préoccupations et les intérêts de l’ensemble des parties prenantes. L’UE s’engagera aux côtés des États-Unis et de l’OTAN afin de faire en sorte que ses intérêts soient représentés dans toute éventuelle discussion avec la Russie concernant la sécurité européenne. 

L’offre de l’OTAN de tenir un Conseil OTAN-Russie, qui fait écho à la publication, la semaine dernière, par la Russie des projets de traité sur la sécurité européenne, constitue une étape importante. L’OTAN a un rôle essentiel à jouer en tant que garant de la paix en Europe. L’UE aspire à coopérer avec ses alliés, ainsi qu’avec ses partenaires, en vue de remédier à la situation actuelle de notre continent au regard de la sécurité.

Peter Stano
Lead Spokesperson for Foreign Affairs and Security Policy
+32 (0)460 75 45 53
Nabila Massrali
Spokesperson for Foreign Affairs and Security Policy
+32 (0) 2 29 88093
+32 (0) 460 79 52 44