Page language:
French

#FieldVision: La priorité immédiate est à la consolidation de la paix et de la stabilité en Libye. Le travail accompli par IRINI est indispensable

04.05.2022 StratComm

«IRINI est une composante essentielle du processus global de soutien des efforts diplomatiques actuellement déployés par l’UE et la communauté internationale afin de trouver une solution politique permanente à la crise libyenne», explique le capitaine de frégate, Cathal Power, sous-chef d’état-major Opérations EUNAVFOR MED IRINI.

 
Vous souhaitez en savoir plus sur les missions militaires et civiles de l’UE? Field Vision offre une nouvelle approche personnelle des missions et des opérations militaires et civiles de l’UE, grâce au partage d’expériences vécues dans le monde entier et recueillies de première main, qui montrent comment les citoyennes et les citoyens de l’UE contribuent à la sécurité, à la paix et à la stabilité mondiales. Ne manquez pas d’autres récits dans les semaines à venir.

«Je suis arrivé dans l’opération fin novembre 2021, reprenant les fonctions d’un collègue irlandais, le capitaine de frégate, Darragh Kirwan, en tant qu’adjoint des opérations (DACOS Operations CJ3). Ce qui sautait aux yeux d’emblée, c’était le rythme opérationnel élevé du quartier général d’opération (OHQ). La division des opérations (CJ3) et le centre d’opérations conjoint (JOC) constituent la clé de voûte du OHQ; ils veillent à ce que le commandant de l’opération soit tenu informé de tous les événements concernant la zone d’opération.

L’opération IRINI est l’une des deux opérations militaires maritimes de l’UE. La tâche principale de l’opération consiste à la mise en œuvre de l’embargo des Nations unies sur les armes imposé à la Libye, en conformité avec les résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies. IRINI est l’unique acteur sur la scène internationale à agir de la sorte. L’opération fait partie de l’approche intégrée européenne envers la Libye impliquant des efforts politiques, militaires, économiques et humanitaires pour apporter stabilité et sécurité au pays. Aux yeux du commandant d’opération, le vice-amiral Stefano Turchetto, et de tous les membres de l’opération, il est indubitable que l’opération IRINI représente une composante essentielle du processus global de soutien des efforts diplomatiques actuellement déployés par l’UE et la communauté internationale afin de trouver une solution politique permanente à la crise libyenne.

En vue de la mise en œuvre de sa tâche principale, IRINI patrouille dans la mer Méditerranée au sein de sa zone d’opération, hèle les navires en circulation dans le but de rassembler des informations, effectue des approches amicales, et réalise des arraisonnements et des inspections sur les navires suspects. L’opération produit également des rapports qui sont communiqués au groupe d’experts des Nations unies sur la Libye pour soutenir leurs travaux et ceux du comité des sanctions des Nations unies. Depuis son lancement il y a de ça presque deux ans, l’opération a effectué plus de 6 000 prises de contact, 246 approches amicales et 22 inspections de navires suspects, et a communiqué plus de 30 rapports au groupe d’experts des Nations unies.

Tandis que les crises géopolitiques actuelles en Europe continuent de mettre à rude épreuve les ressources navales et aériennes disponibles des pays contributeurs, la mise à disposition des ressources des États membres conformément à la planification est essentielle pour garantir des résultats opérationnels et mettre en œuvre l’embargo sur les armes adopté par les Nations unies. À ce titre, l’opération IRINI est une opération fondée sur le renseignement, faisant appel à des informations de télédétection (satellite), des patrouilles de surveillance aériennes en mer et des informations recueillies auprès des États membres et des agences de l’UE, ce qui facilite une utilisation efficace, rapide et efficiente des ressources terrestres et aériennes. Depuis le début de son mandat, IRINI a grandement bénéficié de la coopération de plusieurs agences de l’UE, telles que le Centre satellitaire de l'Union européenne (CSUE), Frontex et l’Agence européenne pour la sécurité maritime, en partageant des informations maritimes sur la Méditerranée centrale.

Le rythme élevé des opérations du quartier général d’opération commence par un point quotidien sur la situation au commandant d’opération, mené et coordonné par moi-même, le DACOS CJ3, et les membres du CJ3. La pandémie en cours a nécessité que les briefings soient tous organisés par vidéoconférence sécurisée. Ce briefing, qui rassemble toutes les divisions, est primordial, au niveau opérationnel, pour l’appréciation de la situation maritime. Le briefing comprend une évaluation quotidienne de toutes les opérations en cours et à venir et permet une approche globale au niveau du quartier général d’opération pour la planification, la mise en œuvre et l’évaluation des opérations, en simplifiant l’examen des actions et leurs effets potentiels aux niveaux opérationnel et stratégique.

 

La division des opérations (CJ3) agit comme une plaque tournante par laquelle passent les informations, ainsi que les tâches et requêtes opérationnelles officielles entre la mission et les agences externes et, par-dessus tout, le quartier général de force en mer. Compte tenu de ces briefings opérationnels quotidiens, la division des opérations est au centre de la rédaction d’un éventail de rapports destinés aux décideurs militaires et politiques du siège, allant de résumés opérationnels quotidiens aux rapports d’évaluation hebdomadaires en passant par des documents à caractère stratégique, tels que les rapports semestriels et les évaluations de campagne stratégique militaire. De tels rapports sont primordiaux pour donner un aperçu détaillé et fournir une évaluation de l’efficacité de la mission aux décideurs politiques de l’UE aux niveaux stratégique et politique.

Je suis très fier d’être partie prenante de la contribution irlandaise à l'opération IRINI et de travailler pour la sécurité internationale et la paix en Méditerranée centrale. Cette mission met tout en œuvre pour assurer un meilleur avenir au peuple libyen.»

Capitaine de frégate, Cathal Power
Sous-chef d’état-major Opérations EUNAVFOR MED IRINI

EUNAVFOR MED IRINI en bref

Une des conclusions de la Conférence de Berlin était la nécessité de mettre en œuvre effectivement l’embargo des Nations unies sur les armes imposé à la Libye. En vue d’atteindre cet objectif, le Conseil des affaires étrangères de l’Union européenne a décidé de lancer une nouvelle opération PSDC (politique de sécurité et de défense commune) en Méditerranée, axée sur la mise en œuvre de l’embargo sur les armes imposé à la Libye, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies, et mettant fin à l'opération SOPHIA. L’opération nommée EUNAVFOR MED IRINI (du grec «paix») a donc été lancée le 31 mars 2020 et prorogée jusqu’au 31 mars 2023. Sa tâche principale est de mettre en œuvre l’embargo des Nations unies sur les armes imposé à la Libye à l’aide de ressources aériennes, satellitaires et maritimes. En particulier, la mission a été chargée de procéder, en haute mer, au large des côtes libyennes, à l’inspection de navires soupçonnés de transporter des armes ou matériel connexe en violation de l’embargo sur les armes imposé à la Libye, conformément à la résolution 2292 (2016) du Conseil de sécurité des Nations unies, en plus de surveiller les violations commises par voie aérienne et terrestre. En outre, à titre de tâches secondaires, EUNAVFOR MED IRINI:

  • surveille et rassemble des informations sur les exportations illicites en provenance de Libye de pétrole, de pétrole brut et de produits pétroliers raffinés;
  • contribue au développement des capacités et à la formation des garde-côtes libyens et de la marine libyenne;
  • contribue au démantèlement du modèle économique des réseaux de trafic de migrants et de traite des êtres humains grâce à la collecte d’informations et à l’organisation de patrouilles aériennes.

 

Le CF (OF-4) Cathal Power est sous-chef d’état-major Opérations EUNAVFOR MED IRINI depuis novembre 2021.