Un moment charnière dans la lutte contre la crise climatique

13.11.2021

La 26e conférence des Nations unies sur le climat s'est terminée au cours du week-end et a marqué un pas dans la bonne direction. Elle a abouti à l'achèvement des règles d'application de l'accord de Paris et a maintenu les objectifs de Paris en vie, nous donnant une chance de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré Celsius. Entre autres réalisations, la COP26 a vu le lancement de l'engagement mondial concernant le méthane par plus de 100 pays, qui constitue une étape multilatérale importante pour garder à notre portée l'objectif de 1,5 degré Celsius et une bonne illustration de la diplomatie climatique de l'UE et d'une coopération transatlantique efficace.

 

Le pacte vert pour l'Europe est le programme le plus avancé au monde pour réduire les émissions et parvenir à la neutralité climatique. Les États membres de l'UE sont juridiquement tenus d'atteindre les objectifs ambitieux, mais réalistes, du pacte vert pour l'Europe, à savoir une réduction minimale des émissions de 55 % d'ici à 2030 et la neutralité carbone d'ici à 2050. Les institutions de l'UE et l'ensemble des États membres de l'UE s'emploient maintenant à trouver rapidement un accord sur le train complet de mesures nécessaires pour réaliser ces objectifs. Parallèlement, l'UE s'est rendue à Glasgow en emportant le pacte vert pour l'Europe comme notre "carte de visite" sur la scène mondiale et notre invitation et source d'inspiration afin que d'autres s'alignent sur nos ambitions lors de la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques ("COP26").

https://twitter.com/eu_eeas/status/1454017665891110916

Le Sommet des dirigeants mondiaux, qui s'est tenu le 1er novembre 2021, a donné le coup d'envoi de la 26e conférence des Nations unies sur les changements climatiques. Du 31 octobre au 13 novembre, la COP26 a rassemblé les 197 parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), parmi lesquelles figurent l'UE et l'ensemble de ses États membres.

La délégation de l'UE était conduite par Charles Michel, président du Conseil européen, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Janez Janša, premier ministre slovène, représentant la présidence slovène du Conseil de l'UE; Frans Timmermans, vice-président exécutif de la Commission européenne chargé du pacte vert pour l'Europe et commissaire pour la politique d'action sur le climat, a conduit les négociations finales au nom de l'UE.

https://twitter.com/vonderleyen/status/1455100405394853891

S'exprimant au nom de l'UE, aux côtés de la présidente von der Leyen, le président Michel a souligné que l'humanité devait agir immédiatement pour limiter le réchauffement climatique.

https://twitter.com/eucopresident/status/1455238351003570178

https://twitter.com/EUClimateAction/status/1458827381616132103

La COP 26 s'est achevée le samedi 13 novembre. La Commission européenne a soutenu le consensus dégagé par plus de 190 pays après deux semaines d'intenses négociations. La COP26 a permis de finaliser les règles d'application de l'accord de Paris et de préserver les objectifs de Paris, en nous donnant une chance de limiter le réchauffement de la planète à 1,5 degré Celsius.

https://twitter.com/vonderleyen/status/1459648717598908420

https://twitter.com/TimmermansEU/status/1459648365688496143

https://twitter.com/JosepBorrellF/status/1459880981322731534

Réalisations de la COP 26

L'engagement mondial concernant le méthane: Lors de la COP 26 de Glasgow, les États-Unis, l'UE et des partenaires ont officiellement lancé l'engagement mondial concernant le méthane, une initiative visant à réduire les émissions mondiales de méthane afin que l'objectif de limitation du réchauffement climatique à 1,5 degré Celsius reste atteignable. Plus de 100 pays au total, représentant 70 % de l'économie mondiale et près de la moitié des émissions anthropiques de méthane, ont à présent signé cet engagement. Le fort soutien mondial que recueille l'engagement témoigne de la dynamique grandissante en faveur d'une réduction rapide des émissions de méthane, qui est généralement considérée comme la stratégie la plus efficace pour limiter le réchauffement climatique.

Les pays qui adhèrent à l'engagement mondial concernant le méthane s'engagent sur un objectif collectif consistant à réduire les émissions de méthane d'au moins 30 % d'ici 2030 par rapport aux niveaux de 2020 et à s'orienter vers l'utilisation des meilleures méthodes d'inventaire disponibles pour quantifier les émissions de méthane, en s'attachant particulièrement aux sources d'émissions les plus importantes. Les nations prenant part à l'engagement sont situées dans toutes les régions du monde et sont des pays développés ou en développement.

https://twitter.com/JosepBorrellF/status/1455815817791221760

Partenariat pour une transition juste avec l'Afrique du Sud: Les gouvernements de l'Afrique du Sud, de l'Allemagne, des États-Unis d'Amérique, de la France et du Royaume-Uni, ainsi que l'Union européenne, ont annoncé aujourd'hui le lancement d'un nouveau Partenariat pour une transition énergétique juste, ambitieux et de long terme, pour appuyer les efforts de décarbonation de l'Afrique du Sud . Le partenariat a pour objectif d'accélérer la décarbonation de l'économie sud-africaine, en mettant l'accent sur le système électrique, pour aider le pays à atteindre les objectifs ambitieux en matière d'émissions fixés dans sa contribution déterminée au niveau national actualisée.

Un engagement de 1 milliard d'euros pour protéger les forêts du monde: L'Union européenne a annoncé une contribution de 1 milliard d'euros à l'engagement mondial de financement en faveur des forêts. Ces mesures d'aide sur cinq ans, financées par le budget de l'UE, aideront les pays partenaires à protéger, restaurer et gérer durablement les forêts dans le monde entier et à atteindre les objectifs de l'accord de Paris.

https://twitter.com/vonderleyen/status/1455533862667366418

Partenariat dans le domaine des technologies climatiques: La présidente de la Commission européenne, Mme Ursula von der Leyen, et le fondateur de Breakthrough Energy, M. Bill Gates, ainsi que le président de la Banque européenne d'investissement, M. Werner Hoyer, ont officiellement conclu un partenariat inédit qui stimulera l'investissement dans les technologies climatiques essentielles.

Le partenariat entre la Commission, la Banque européenne d'investissement et Breakthrough Energy Catalyst permettra de mobiliser jusqu'à 820 millions d'euros (1 milliard de dollars) entre 2022 et 2026 afin d'accélérer le déploiement et la commercialisation des technologies innovantes qui contribueront à la réalisation des objectifs du pacte vert pour l'Europe et des objectifs climatiques de l'UE à l'horizon 2030.

100 millions d'euros pour le Fonds pour l'adaptation: L'UE a annoncé un nouvel engagement de financement de 100 millions d'euros pour le Fonds pour l'adaptation, de loin le plus grand engagement pris par les donateurs lors de la COP 26. Il souligne notre détermination à soutenir les objectifs d'adaptation au changement climatique et à trouver un meilleur équilibre entre atténuation et adaptation, en particulier dans les pays les plus vulnérables et au profit de leurs populations les plus vulnérables. Cela vaut avant tout pour les pays les moins avancés et les petits États insulaires en développement. Le financement public international de l'action climatique joue un rôle important pour aider les pays en développement à mettre en œuvre l'accord de Paris de 2015 sur le changement climatique.

https://twitter.com/TimmermansEU/status/1458121940179226630

Des systèmes alimentaires durables au service de la sécurité alimentaire mondiale et des objectifs climatiques: Le 5 novembre 2021, les pays participant à la COP 26, dans le cadre des discussions sur l'agriculture, sont convenus de la nécessité d'évoluer vers des systèmes alimentaires durables et résilients au changement climatique, en tenant compte de la vulnérabilité de l'agriculture aux effets du changement climatique. Ils ont reconnu que cette transition sera cruciale pour garantir la sécurité alimentaire et éliminer la faim dans le monde entier, ainsi que pour atteindre les objectifs climatiques, tels que la réduction des émissions.

https://twitter.com/eu_eeas/status/1459159050583633925

Manifestations parallèles de l'UE à la COP 26

Manifestation parallèle de l'UE sur le changement climatique et les conflits: La conférence des Nations unies sur les changements climatiques de 2021 (COP 26) a été l'occasion de poursuivre les discussions sur les interactions entre le changement climatique et la sécurité. Dans ce contexte, le SEAE et le service des instruments de politique étrangère, en collaboration avec le Comité international de la Croix-Rouge et l'Institut de Potsdam pour la recherche sur les effets du changement climatique, ont organisé une manifestation parallèle dans le pavillon de l'UE afin d'étudier toute l'ampleur de ce vaste défi. La manifestation virtuelle intitulée "Changement climatique et conflits: prévention, prospective, résilience et adaptation des populations à risque" a eu lieu le 2 novembre, réunissant des représentants de l'UE, du Comité international de la Croix-Rouge et de l'Institut de Potsdam afin de débattre des moyens de concilier la prévention, la prospective et l'atténuation avec une action concrète visant à faire face aux conséquences humanitaires existantes du changement climatique.

Un message vidéo du HR/VP Josep Borrell sur l'urgence d'aborder la question de l'interaction entre le changement climatique et la sécurité a été diffusé à l'occasion d'une autre manifestation parallèle intitulée "Climat, paix et stabilité: surmonter les risques grâce à la COP et au-delà, organisée le 2 novembre également.

https://twitter.com/eu_eeas/status/1455557813028016131

Journée de l'océan de l'UE à l'occasion de la COP 26: Afin de souligner l'importance du lien entre l'océan et le changement climatique, la Journée de l'océan de l'UE a eu lieu le 9 novembre dans le cadre des manifestations parallèles organisées par l'UE lors de la COP 26, en présence de Virginijus Sinkevičius, commissaire à l'environnement, aux océans et à la pêche, qui a discuté de l'action de l'UE en vue de protéger les océans.

https://twitter.com/VSinkevicius/status/1457999059600486405

Pour compléter la manifestation, nous avons diffusé la vidéo des faits marquants de la campagne #EUBeachCleanup de cette année. Il s'agit d'un engagement en faveur de notre planète qui se déroule de manière annuelle avec nos partenaires des Nations unies et les Schtroumpfs.

https://twitter.com/eu_eeas/status/1457973733415600129

https://twitter.com/JosepBorrellF/status/1457977551662505988

En 60 secondes – Pourquoi l'action pour le climat est-elle importante?

Olivier Bailly, directeur du SEAE pour les questions mondiales, relève le défi des 60 secondes. En une minute, il souligne l'urgence de lutter contre le changement climatique.

Changement climatique: mythes et vérités

Dans le contexte de la 26e conférence des Nations unies sur le climat, nous examinons cinq mythes sur le changement climatique et exposons des faits qui expliquent pourquoi l'urgence de l'action pour le climat est réelle.

Blogue du HR/VP - Le rôle décisif de la diplomatie climatique de l'UE

https://twitter.com/eu_eeas/status/1455259544796516352


Voir également